PITTET Christophe

D’abord facteur puis photographe de presse autodidacte, Christophe Pittet a développé une sensibilité à l’égard des personnes qui se situent aux frontières de la société. La marge l’intéresse dans sa capacité à interroger le centre.

Dès 1993, il est actif dans le champ du travail social auprès de diverses populations. Lors de ce parcours professionnel, il été amené à accompagner des personnes en situation de vulnérabilité sociale et / ou en souffrance psychique dans les domaines de la psychiatrie, de la prison, du chômage ou encore à l’aide sociale.

Ces expériences psychosociales lui ont permis d’étayer ses compétences dans le registre, entre autres, de l’accompagnement à la relation d’aide et de la connaissance du réseau des institutions sociales et médico-sociales de Suisse romande.

Il a également exercé des responsabilités de conduite d’équipes au sein d’un mouvement de chômeurs à Lausanne (1994 – 1997) et dans le cadre de la Fondation de Relais à Renens (2003 – 2010). Il a été amené à mettre sur pied des prestations d’insertion sociale et professionnelle destinées aux jeunes adultes et aux adultes inscrits au Revenu d’Insertion dans le canton de Vaud.

En 1997, il obtient les diplômes en service social et en animation socioculturelle de l’Ecole d’Etudes Sociales et Pédagogiques de Lausanne. Entre 1998 et 2001, Christophe Pittet se forme à la recherche-action dans le cadre du Diplôme des Hautes Etudes des Pratiques Sociales à l’Université de Strasbourg. Ce cursus en sciences sociales a été complété par un master en sociologue « option : pratiques de l’insertion » (2003) et par une thèse de doctorat (2014) toujours à l’Université de Strasbourg. Il est également titulaire d’un diplôme en éthique appliquée de l’Université de Sherbrooke au Québec (2004).

Après avoir été professeur à la Haute école de travail social de Fribourg de 2010 à 2015, il a décidé de reprendre sa liberté pour créer et diriger le Pôle Autonome en Recherche Sociale – PARS. Christophe Pittet intervient aujourd’hui comme formateur d’adultes à la demande d’institutions sociales publiques et privées, ainsi que dans des écoles de travail social. Par ailleurs, il mène des activités scientifiques en lien avec la sociologie clinique.