Recherche sociale et consultance

Recherche-action et évaluation des prestations

Le PARS offre une prestation d’accompagnement à la compréhension de phénomènes sociaux, par la recherche-action, en collaboration avec des professionnels du champ social et médico-social. Cette méthodologie conjugue des points de vue rapprochés et distanciés et promeut un travail d’articulation entre expérience subjective, faits objectifs et nécessité de changements au niveau des pratiques et des organisations. Ce mouvement, tenant compte de la théorie et de l’expérience, aide à faire émerger et modéliser de nouvelles prestations et pratiques professionnelles. Par ailleurs, la recherche permettra l’appréhension d’une meilleure compréhension des logiques d’action et le travail d’objectivation de la qualité des prestations.

Conseil et soutien aux institutions sociales, éducatives et médico-sociales

L’institution, en tant qu’organisation complexe, est amenée à appréhender des changements à différents niveaux: gestion administrative et logistique, conduite d’équipe, actualisation des prestations, relation avec les bénéficiaires. Les multiples éléments qui constituent l’organisation peuvent, parfois, entrer en contradiction avec des logiques économiques, pouvant être vécues comme antagonistes aux valeurs institutionnelles. De même, le sens de l’action doit être réinterrogé au moment d’une évolution des profils des publics accompagnés. Ces divers changements peuvent constituer des obstacles au fonctionnement d’une institution. Dès lors, l’appel à un-e intervenant-e en analyse institutionnelle peut s’avérer nécessaire. Il/elle a la capacité de prendre une fonction de tiers pour favoriser la mise en perspective des logiques et des tensions qui viennent empêcher les changements nécessaires à l’actualisation des pratiques, dans une exigence de cohérence avec les missions et valeurs de l’institution.

Laboratoire prospectif des pratiques du travail social

Les pratiques de travail social évoluent au cours du temps, selon plusieurs paramètres: niveau de formation professionnelle des praticiens, innovation scientifique et technique des modèles d’intervention, rigueur clinique dans l’accompagnement, choix politiques des communes et des cantons, compréhension et analyse des nouvelles problématiques. Ce laboratoire, neutre, sans rattachement institutionnel déterminé, est ouvert à la collaboration avec des acteurs de la formation, de la recherche et des praticiens du travail social. Il se veut un lieu ouvert à la réflexion sur l’avenir du travail social.